Convivre

Hébergement

Le Convict est équipé pour accueillir 50 usagers masculins à l’âge lycéen en formule d’internat de jour et de nuit. Le Convict peut accueillir 5 usagers en internat de jour.

Temps d’ouverture en période scolaire du lundi 7h00 au vendredi 19h00.

Le Convict assure, en collaboration avec les familles, les écoles, et dans le cadre d’un projet pédagogique, l’accueil et la prise en charge d’élèves notamment par l’hébergement. L’internat n’est pas conçu comme milieu de remplacement, mais agit en complémentarité à la famille. L’internat crée un milieu rassurant pour le jeune, qui est admis avec son arroi d’expériences liées à son histoire familiale.

Les échanges avec les parents et les jeunes ont lieu dans les meilleures conditions d’accueil selon le dispositif de la bientraitance, les parents restant les intervenants privilégiés. L’internat s’engage à mobiliser les ressources familiales, à témoigner aux parents, empathie, compréhension et respect profond afin de créer une base de confiance, visant le dialogue ouvert et constructif. L’internat cible l’intérêt supérieur du jeune dans le cadre de la protection de la jeunesse. La valorisation des parents étant essentiel afin de créer un terrain de confiance qui mène à un échange honnête.

Nous portons de l’intérêt au déroulement des weekends et aux moments passés en famille, afin de soutenir davantage les familles le weekend par le biais des services externes qui peuvent accompagner la famille.

Restauration

4 repas sont servis par journée (petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner) dans le cadre du projet pédagogique « cuisine pédagogique ». Quelques jeunes du Convict sont formés par le cuisinier en matière d’hygiène et de sécurité, ceux-ci participent à la préparation des dîners, et rendent ainsi service à la communauté. Les jeunes pourront également proposer au cuisinier de préparer leurs plats préparés. En principe les jeunes participent à tous les repas servis au Convict. Les parents pourtant peuvent demander une dispense par écrit ou par courriel. Vu les horaires différents des écoles, uniquement les jeunes qui disposent de suffisamment de temps retournent pendant l’heure de midi au Convict pour déjeuner.

Certaines charges ménagères attendent le jeune à tour de rôle, vaisselle du soir, service à tables.

Surveillance

Le Convict prévoit une répartition du temps structuré par l’internat, et l’horaire détermine le rythme de l’internat.

L’horaire stable mais ouvert qui est adapté aux horaires scolaires des différentes écoles constitue le cadre solide dans lequel se déroule la vie quotidienne de l’internat. A travers cet horaire le jeune apprend un nouveau rythme régulier de vie, qu’il souvent n’a pas connu auparavant, ce qui rend possible la vie en communauté et peut être sécurisant pour le jeune ainsi que pour les parents.

Des activités organisées par les éducateurs sont obligatoires pour les jeunes du cycle inférieur. Ceci permet de travailler la cohésion du groupe, l’instrument pédagogique le plus pertinent. Les activités surveillées favorisent la communication et la coopération entre les jeunes, et leur permettent de vivre une expérience enrichissante au niveau personnel. Le jeune dispose également du temps libre où il peut rencontrer ses amis dans une ambiance ludique et décontractée. Les jeunes ont la possibilité d’expérimenter leur liberté dans un cadre bien structuré. L’éducateur doit témoigner du savoir-faire dans l’équilibre entre l’intervention pédagogique et une attitude de retenue. Le jeune a besoin d’être assisté et en même temps d’expérimenter son autonomie. L’encadrement du jeune doit toujours soutenir le progrès du jeune, l’encouragement, la motivation, la restriction et le contrôle ne devront pas nuire au développement du jeune en quête de l’autonomie.

Un volet important de la vie en internat est la communauté. La vie en groupe demande au jeune de participer activement aux situations de tous les jours ainsi de participer aux activités quotidiennes. Elle lui demande de créer des amitiés, d’aider autrui, de devenir co-responsable, de s’engager, de respecter autrui, de partager, d’être accepté et estimé, bref la vie en groupe permet aux jeunes de vivre les valeurs humaines.

4 décembre 2018