Jacques Brocart sj

Note biographique du père jésuite

Cette image montre l’extrait de vitrail de la Chapelle du Glacis, réalisé en 1966 par les artistes luxembourgeois Emile et Denise Probst. On y voit le Père Jacques Brocquart, initiateur de la dévotion à Notre Dame Consolatrice des Affligés. (cf. http://www.glasmalerei-ev.net/)

Le Père Jacques Brocquart fut le fondateur du grand pèlerinage de l’Octave. Dans son article « Aux origines d’une vocation : l’entourage thionvillois du Père Jacques Broquardt sj (1588-1660) », paru dans la revue d’Histoire luxembourgeoise « Hémecht » en 1994, Antoinette Reuter nous apprend que Jacques est né fils d’un marchand à Thionville. A l’âge de douze ans, il intègre le collège jésuite à Pont-à-Mousson. Plus tard, il entre dans les ordres, et dès 1612, il compte parmi les professeurs du jeune collège jésuite à Luxembourg.

Brocca, Broncquart, Broquardt, ... en voilà quelques-unes des nombreuses manières d’épeler le nom du père jésuite auquel notre association doit sa dénomination. MSWord, pour sa part, respecte la graphie adoptée par Anne, la demi-sœur de JB, à savoir « Broquart ». C’est cette notation-là qui est utilisée dans le nom de la fameuse salle de réunion à côté de la crypte de la cathédrale ; alors que la façon plus noble, appliquée par les IJB, s’emploie aussi sur la Rue Jacques Brocquart située à Luxembourg-Cents.

13 novembre 2018